dimanche 29 juillet 2012

Grande Finale de la GSL Saison 3 à Haeundae

A peine rentré du Japon mercredi soir, qu'un autre évènement majeur nous attendait cette semaine en Corée : Les finales de la GSL et de la GSTL à Busan.
A la fois en raisons de divergences d’intérêt, parce qu'il ne voulait pas dépenser trop d'argent, et aussi pour que le professeur ne soit pas trop furieux, je suis parti tout seul à Busan. Fred est resté sur Séoul, pouvant ainsi se reposer et sortir ce weekend. Et surtout sa présence a empêché que notre professeur bien aimé soit dans l'embarras vendredi lorsqu'un autre professeur intergalactique étant resté deux ans en France est venu pour une histoire d'accord financier. Les deux occidentaux du labo absents lors de cette visite, ça ne l'aurait pas fait.

Je suis donc parti tôt vendredi matin pour prendre le KTX à Séoul Station. Le KTX est le nom du TGV coréen. Et c'est en fait Mitterrand qui a signé un contrat avec les coréens pour qu'ils achètent du TGV français plutôt que du Shinkansen japonais. En échange, Mitterrand a retourné aux coréens des manuscrits anciens dérobés à Séoul par un amiral français dans les années 1800 en représailles à la décision du roi de Corée de l'époque qui avait fait exécuter tous les curés de Corée, jugeant que le christianisme avait trop d'influence à la cour de Corée. Voilà pour le point culture du billet, même si c'est un peu de la vulgarisation, l'idée est là.
Le KTX est donc un TGV, il est tout pareil, mais avec des hôtesses beaucoup plus sexy dedans, triées sur le volet parait-il, et qui circulent dans les voitures, même en classe économique, pour vendre de la nourriture et des boissons, et s'assurer que tout va bien. Le KTX met environ 2h40 à faire Séoul - Busan et dessert en chemin les grandes villes de Corée telle que Daejeon, Deagu et Ulsan.

Je suis donc arrivé vers midi et demi à Busan Station et il a donc fallu chercher à manger avant de partir en métro vers Haeundae. 


Ci-dessus, quelques photos prises autours de la gare de Busan. le quartier Chinois dans lequel j'ai mangé Vendredi midi, et la grande place devant la gare KTX.

Après le repas, direction la plage d'Haeundae où allaient avoir lieu les deux finales et où il me fallait trouver un hébergement avant d'aller rencontrer d'autres fans venus voir les finales.
Et c'est là que ça s'est corsé. Haeundae est sans doutes la plage la plus connue de Corée, et le quartier autours est juste la plus grosse station balnéaire du pays. De plus, fin Juillet c'est pile la période où les coréens prennent leur dix jours de vacances annuels (5 l'été et 5 à Noël), et donc j'ai été confronté à un problème de taille : Trouver un hébergement qui ne soit pas totalement hors de prix.
Le premier hôtel que j'ai tenté pratiquait des tarifs du genre 250.000wons/nuit (190€/nuit), j'ai donc gentiment décliné la proposition pour aller chercher ailleurs. Après avoir fait deux autres hôtels avec des tarifs entre 150.000 wons et 200.000 wons par nuit, et avoir tenté une guest house pas chère mais pleine, je me suis résigné à me rabattre sur les love-motels. Le premier m'a fait une proposition à 110.000 la nuit et le second à 90.000 par nuit (65€) en négociant, j'ai donc opté pour le second motel, soit 180.000 pour les deux jours.
Une photo de mon Fuck-Motel
Si vous pensiez avoir vu le pire du creepy lorsque vous avez lu l'article sur Aurora Motel lors de notre arrivée en Corée, vous vous trompez. Un Love-Motel dans une grosse station Balnéaire, c'est d'un tout autre niveau ! La proprio m'a refilé d'entrée une trousse de survie pour Love Motel incluant boissons énergétiques, des capotes (chouette, j'aurai pas besoin d'en racheter à Séoul), divers produits de beauté pour homme et pour femme, et de précieuses recommandations du genre : Pas plus de deux personnes dans la chambre, et si les deux passent la nuit, il faut payer plus ! 
Mais le mieux est à venir, attendez de voir l'intérieur de la chambre :
Ecran Géant, les trois premières chaines sont du porno
Miroir au-dessus du lit. Ça peut aussi servir à faire ambiance rouge, ou ambiance bleue
Les portes et les murs entre la chambre et la salle de bain sont translucides
Une fois ma clé de chambre récupérée, je suis donc parti direction la plage pour retrouver d'autres membres de Team Liquid et repérer les lieux pour le soir.Chose amusante sur la plage, les tenues de bains des coréens. Il y a ceux qui se baignent entièrement habillés, avec parfois même une veste de sauvetage par-dessus des fois que, et cette catégorie n'est pas la moins nombreuse. Et ensuite on trouve de tout entre celles complètement habillées et les coréennes sexy en petit bikini. Même genre d'éventail de variété de tenue de plage pour les messieurs. A côté, les tenues de plage en France me semblent bien homogènes. 

La scène de la GSL en préparation
La chorégraphie du sponsor Hot6, Attention, la vidéo qui suit peut choquer

La plage de Busan, pas encore trop blindée car nous n'étions que Vendredi
Un autre cliché de la plage

Sur la photo du dessus, de gauche à droite :
- Debra : Américaine orginaire des philippines, elle est prof d'anglais à Ulsan, une autre ville côtière à 70km au Nord-Est de Busan. Elle n'a jamais joué à Starcraft et ne suivait pas vraiment avant d'arriver en Corée. Mais depuis qu'elle est arrivée en Décembre dernier, elle regarde tous les soirs à la télé et a assisté à toutes les finales.
- Moi
- Nick : Américain, il a fini ses études à Yonsei University et profite un peu avant de rentrer aux Etats-Unis.
- Matthew : Britannique, il a été prof d'anglais pendant 2 ans au Japon et travaille maintenant comme prof d'anglais à Busan depuis presque un an. J'aimerai parler coréen aussi bien que lui dans 6 mois, mais c'est mal parti !
- Kwan : Britannique d'origine coréenne, il était en vacances à Séoul chez des membres de sa famille restés en Corée et est descendu à Busan pour les finales.  

Non présents sur la photo :
- Paul : Allemand, il a fini ses études de journalisme en Allemagne et fait le tour des pays d'Asie avant d'entrer dans la active. Etant fan de Starcraft, il est passé par la Corée et par Busan avant de partir au Japon prochainement
- Ji Kye : Une coréenne qui a rejoint le groupe le temps des matchs.On regrette qu'elle ne soit pas restée pour l'after.
- Jin Ha : Une amie de Matt

Parlons de la finale de la GSL en elle-même :

LG_IM Seed VS SK MC

Un Protoss versus Protoss en BO7 donc, pour lequel MC était donné largement favori. En effet, le joueur de SK Gaming avait déjà deux titres de Champion GSL, tandis que Seed était relativement inconnu jusqu'à cette dernière saison. Tout le monde ou presque avait donc misé sur MC, mais parfois les choses ne se passent pas comme prévu.

Game 1 : Seed 1-0 MC
Seed 4-Gate avec un prisme de transfert contre un MC trop confiant et qui visiblement se préparait à expand

Game 2 : Seed 2-0 MC
Seed 4-Gate avec un prisme à nouveau, mais cette fois en cachant une proxy robot, et surtout en annulant de façon brillante son second gaz après que MC ait scouté sa base, afin qu'il ne se doute de rien. MC aurait du voir qu'il manquait un pylône dans la base de Seed, il ne l'a pas vu et est parti sur DT.
MC a sorti son premier DT juste à temps pour repousser la première vague d'assaut du 4gate, mais avec une proxy robot, un observateur est rapidement arrivé, terminant ainsi la game dès que le prisme a eu warpé la deuxième vague d'unités.

Game 3 : Seed 3-0 MC
Pour cette troisième partie, Seed est parti sur du blink stalker alors que MC eput-être trop téméraire a fast-expend, et ce qui devait arriver est arrivé, Seed a roulé sur MC.

Game 4 : Seed 3-1 MC
Un cheese bien moche de la part de MC qui va réussir à planquer un pylône dans la base de Seed et a placer un Adelscott 4-gate.

Game 5 : Seed 4-1 MC
Seed est parti blink contre un MC partit colosses. Après une première escarmouche pendant laquelle Seed a empêché MC d'expand, la partie a viré en "Colossus war". Après une longue bataille à l'issue incertaine sur la B3 de MC, Seed qui a eu armes niveau 2 en premier et avait un poil plus de zealots l'a finalement emporté.

Ca a été la grosse surprise de la soirée, et en fait on peut presque dire que la victoire de Seed est presque la seule surprise de la soirée. En étant tout à fait honnête et sans contester le niveau des joueurs, ces matchs étaient bien moins intéressants ou impressionnants que ceux de la précédente finale.






Monsieur J lui-même, en personne, remettant le gros chèque à Seed


Une petite photo avec Tasteless et Artosis
 Pour se consoler de la défaite de MC, nous avons enchainé un samgyeopsal (barbecue coréen) où nous avons bu, un premier bar où nous avons encore bu, puis un autre bar où nous avons rebu. Si bien qu'à 3h du matin, mis à part peut-être Matthew, nous étions tous totalement déchirés.
Matthew, Kwan, Deb et moi
Nick, Deb et moi
En temps normal, je ne danse pas, aussi fallait-il vraiment que j'aie beaucoup bu pour me lancer dans un zouk avec Debra la prof d'anglais d'Ulsan.Sa et le fait que mon cerveau ne daignait plus parler anglais, mais balançait des phrases incompréhensibles contenant des mots de toutes les langues que je connais, ça n'était pas bon signe.
La situation est devenue critique lorsqu'il a fallu se rappeler d'où étaient nos hébergements. Au départ Debra avait proposé de me raccompagner, mais comme elle était dans un état éthylique au moins aussi avancé que le mien, des gens qui avaient moins bu que nous ont suggéré que c'était une mauvaise idée et que le risque de réveil dans une situation akward le lendemain était trop grand.
Finalement, Nick et Kwan m'ont aidé à retrouver mon motel en utilisant le GPS de mon téléphone, Kwan qui n'était pas du tout saoul avait noyé son propre téléphone un peu plus tôt dans la soirée en voulant se baigner.

Je vous laisse imaginer la tête de la gérante du motel lorsqu'elle nous a vu débarquer à 3h du matin bien alcoolisés dans le hall d'entrée de l'établissement. Il parait que Kwan a mis un moment pour lui expliquer qu'ils ne faisaient que me raccompagner et que nous n'avions nullement l'intention de coucher à trois dans ma chambre.

N'ayant pas bien dormi cette nuit là, j'ai eu tout le loisir d'apprécier les nombreux gadgets de mes toilettes japonaises

2 commentaires:

  1. J'exige une vidéo du Zouk avec Debra !

    RépondreSupprimer
  2. Fort heureusement, personne n'a eu l'idée de filmer :p

    RépondreSupprimer